Comment sont fabriqués nos gazon synthétique ?

Comment sont fabriqués nos gazon synthétique ?

Les gazons synthétique Verébo sont conçus par l’un des leaders européen du marché du gazon artificiel, Beaulieu International Group, situé en Belgique.

En devenant partenaires, nous nous assurons de proposer uniquement des produits sûrs et de qualité. Les matières premières utilisées dans la confection de nos produits sont les plus plus qualitatives du marché.

De plus, leurs usines respectent les normes de qualité, les mesures de sécurité et les procédures de contrôle les plus strictes.

LA FABRICATION DU GAZON SYNTHÉTIQUE PASSE PAR PLUSIEURS ÉTAPES INDISPENSABLES 

Les matières premières

Les fibres sont fabriquées à partir de polymères (polyéthylène ou polypropylène). Il existe les polymères vierges, dit polymères linaires, et les polymères recyclés. C’est deux polymères sont bien différents. En effet le polymère recyclé ne possède pas d’étiquette obligatoire sur sa composition. Il est donc tout à fait possible de trouver des métaux lourds (plomb, mercure, zinc…) ou des phtalates dans ce type de matière première. Avec un coût 2 fois inférieur au polymère vierge, nombre de fabricants de gazon synthétique se laissent tenter par sa rentabilité, au détriment de la qualité et de la toxicité…

Le polymère vierge (ou linéaire) ne contient donc aucune de ses matières puisque totalement vierge de composition. Il est donc parfaitement atoxique.

Chez Verébo, tous nos gazons sont fabriqués à partir de polymère vierge par Beaulieu.

Les granulés de polymères sont fondus à haute température, puis extruder pour fabriquer des bobines de fils, qui serviront ensuite à créer les brins des gazons artificiels.

Extrusion et bobinage

L’extrusion du fil consiste à tirer les polymères fondus de manière continue à travers une filière, pour ensuite être enroulés sur des bobines. C’est lors de cette étape que la section de la fibre est déterminée (fibre plate, fibre en C, en S, en W…). Suivant la section de la fibre choisie, le gazon aura plus ou moins de résilience (capacité à se redresser tout seul).

Une fois le fil crée et refroidi, il est prêt à être chargé sur les machines qui se chargeront d’assembler et de coudre les différents brins sur la trame du gazon synthétique.

Tufting

Le Tuftage (ou Tufting) est une opération réalisée à partir d’un grande machine à tufter (coudre) de 4m de large, qui insère parallèlement et en continu les fibres dans le dossier du gazon grâce à des centaines d’aiguilles.

Le principe est très simple, la machine à coudre forme des boucles de fil à travers un support tissé (trame du gazon) à haute vitesse afin d’obtenir un aspect de brins d’herbe. Les brins sont ensuite coupés en fonction de la longueur de la gamme (45mm, 30mm etc…) par une machine spéciale.

Par la suite, l’envers de la trame est enduite de polyuréthane (ou de latex) afin de souder les brins au support lors du passage au four.

Ce processus est très important puisqu’il est déterminant pour la durée de vie et la solidité du produit.

Une fois le gazon assemblé, il faut le stabiliser dimensionnellement. Pour ce faire, il va devoir traverser un immense four de près de 100 mètres de long, avant de refroidir pour atteindre sa dimension définitive. La dernière étape est le contrôle qualité du produit, pour s’assurer que tout est conforme. Il sera ensuite envoyé à nos Agences Verébo pour enfin finir dans votre jardin !

Contrôles qualités

Lorsqu’une nouvelle gamme de gazon artificiel est fabriquée, elle est testée par le fabricant afin de répondre aux normes les plus strictes d’Europe.

En effet, les tests sont réalisés en laboratoire afin d’analyser et de répondre aux divers problématiques qu’ils devront subir dans le temps (UV, pluie, piétinement…)

Les tests permettent de contrôler la qualité d’un gazon artificiel sur le temps, en fonction de plusieurs facteurs :

Tags: